2021 est l’année du bicentenaire de la mort de Napoléon. On retient souvent que Chateaubriand s’opposa à l’empereur : la réalité est plus complexe… Pour commémorer cette date anniversaire, la Maison de Chateaubriand vous propose de découvrir l’histoire des relations de Chateaubriand et Napoléon, traduite en lectures, ainsi qu'un cycle de conférences.

 title=

1803: La rencontre (1/2)

 
1803: La rencontre (2/2)
 


1804-1807 : La rupture

1811 : L’affaire du discours académique

 

Le Rendez-vous de Grenade par Marie-Claude Jardin

En rentrant de son grand voyage en Orient, Chateaubriand s’arrête à Grenade. Pour admirer l’Alhambra ? Plutôt pour y retrouver sa maîtresse, Natalie de Noailles… Ayant accompagné son frère en Espagne, elle a fait savoir à l’écrivain qu’elle l’y attendait.

Marie-Claude Jardin, biographe de l'Enchanteresse de Chateaubriand, présente les retrouvailles de Chateaubriand celle qui lui inspira les personnages de Velléda (Les Martyrs, 1809) et de Blanca (Les Aventures du dernier Abencerage, écrit en 1810).


L’infini actuel au XVIIe siècle par Ariel Suhamy

Le 17 février 1600, Giordano Bruno brûle sur le bûcher de l’Inquisition à Rome. Son crime ? avoir tiré toutes les conséquences de son intuition fondamentale, celle d’un univers infini en acte, qui rompait avec le « monde clos » que l’Église avait érigé en dogme. Tout le XVIIe siècle se débat avec ce problème nouveau : comment réconcilier science et religion autour de la notion d’infini ? Celle-ci en effet ne traduit plus une impuissance de l’esprit ou une potentialité, mais la toute-puissance, propre à l’être suprême. Et comment penser la finitude de l’homme au sein de cet infini qui l’enveloppe et le dépasse ? On parcourra à très grands pas les métamorphoses de l’Infini actuel avec quatre grands penseurs de l’âge classique : Descartes qui s’arrête devant son incompréhensibilité, Pascal qui s’effraie de ses disproportions, Spinoza qui le porte à l’absolu et Leibniz qui le multiplie… à l’infini. 

Ancien élève de l’École normale supérieure (Ulm), Ariel Suhamy est agrégé et docteur en philosophie, et directeur de la collection Vie des idées - Puf. Il a dirigé la revue en ligne Captain Doc (CNRS/INIST), consacrée à la documentation électronique, et anime divers ateliers philosophiques. Il co-dirige avec un séminaire sur la philosophie de Spinoza à l’Université de Paris I Sorbonne.