Fondé par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine en 1987, le Prix Chateaubriand récompense chaque année une œuvre de recherche, un travail historique ou d'histoire littéraire lors de deux temps forts, la proclamation du résultat à la Maison de Chateaubriand et, depuis 2011, la remise du prix à l'Institut de France.

La remise du Prix Chateaubriand à l'Institut de France © CD92/Olivier Ravoire title=
La remise du Prix Chateaubriand à l'Institut de France © CD92/Olivier Ravoire

Les ouvrages sélectionnés portent sur la période où vécut Chateaubriand, entendue dans un sens large (du siècle des Lumières jusqu’au milieu du XIXe siècle) ou sur des sujets proches des thèmes directement ou indirectement abordés dans ses romans, essais, discours et articles.

Il couronne une œuvre présentant d’évidentes qualités de style et qui doit être accessible à un large public. Une édition critique substantielle peut être primée, de même qu’une fiction, à condition d’être fondée sur des travaux historiques sérieux. Peuvent également être primés des ouvrages d’auteurs non francophones traduits dans un français de qualité.

Le Prix Chateaubriand est doté par le Conseil départemental des Hauts-de-Seine de 8 000 euros.

Initialement divisé en deux Prix – Prix d’Histoire et Prix du Romantisme –, il a été ramené à un seul Prix en 2006.