La Bibliothèque nationale de France (BnF) présente, pour la première fois, une quarantaine de dessins réalisés par le peintre et illustrateur Franz Ludwig Catel, au début du XIXe siècle, lors de son périple en Calabre. Région relativement méconnue à cette époque, l’artiste profite de son expédition pour immortaliser sur ses carnets les monuments qu’il rencontre ou les villages qu’il traverse.  Un voyage dépaysant à travers l’Italie napoléonienne à découvrir à la Maison de Chateaubriand du 18 septembre jusqu'au 19 décembre 2021.

 title=
Voyage de Millin en Italie 1811-1813 passage du Savuto - dessin - Franz Ludwig Catel

Découvrez l'exposition avec notre exposition virtuelle :  stories.hauts-de-seine.fr/voyageurs-romantiques

En savoir plus :
toute la programmation autour de l'exposition Catel 

Trois voyageurs à travers la Calabre

En 1812, l’archéologue Aubin-Louis Millin engage le peintre, dessinateur et illustrateur prussien Franz Ludwig Catel pour rapporter des images de Calabre, région italienne sauvage et méconnue. Millin est dans une démarche scientifique. Il revient avec des notes et une importante collection de dessins au crayon et à la plume, en partie acquises en 1819 et 1822 par la Bibliothèque royale (actuelle Bibliothèque nationale de France). Récemment redécouverts, datés et attribués grâce aux notes inédites de l’archéologue, quarante dessins seront présentés, pour la première fois en France, à la Vallée-aux-Loups.

Millin et Catel sont accompagnés, dans leur périple, du jeune Astolphe de Custine, fils de la belle Delphine, ancien amour de Chateaubriand. L’Enchanteur a presque été un père pour Astolphe, qui lui voue une sincère admiration. Devenu écrivain à son tour, Custine publiera quelques années plus tard le récit de son aventure calabraise. L’exposition suit la chronologie de l’expédition et permet un dialogue entre les descriptions de Custine et les dessins de Catel, qui, un des premiers, utilise la chambre claire, outil destiné à accélérer le temps de réalisation des relevés de paysages.

Visites guidées, concert et conférence pour accompagner l’exposition

Les visites 

Visites libres

Du mardi au dimanche de 10 à 12 heures et de 13 heures à 18h30 (l’après-midi, un médiateur répondra aux questions). Tarif : 5 €, réduit 4 € (avec les collections permanentes).

Visites guidées
Les jeudis 14, 21 et 28 octobre à 16 heures. Tarif : 2 €, en plus du billet d’entrée.

Les temps forts

Cycle de conférences à la maison de Chateaubriand consacré à Astolphe de Custine

A. de Custine et le moment romantique
Mardi 12 octobre 19h30

S’il reste connu pour sa Russie en 1839 parue en 1843, Astolphe de Custine doit être considéré comme une importante figure de l’époque romantique, tant par ses rapports avec les écrivains et artistes de la période que par son œuvre littéraire. Au centre d’un réseau de relations et de conversations, il s’inscrit également de plein droit comme écrivain dans le moment romantique. Ses romans, notamment Aloys ou Le religieux du Mont Saint-Bernard (1829), ainsi que son drame historique Béatrix Cenci (1831), sans oublier ses récits de voyage, méritent d’être intégrés parmi les textes représentatifs du romantisme français.
Par Gérard Gengembre professeur émérite des universités.

« La Russie en 1839 » ; choses vues et choses lues
Jeudi 14 octobre 19h30 (uniquement en visio-conférence)

Tout le monde sait qu'en écrivant La Russie en 1839, Custine avait consulté plusieurs livres sur l'histoire du pays. Il les nomme lui-même dans son livre. Mais à ces sources explicites on peut ajouter d'autres, implicites et parfois très difficiles à apercevoir. C'est de ces sources invisibles que Véra Milchina projette de nous parler.
Par Véra Milchina Université d’État des Sciences humaines de Russie, Moscou École des recherches actuelles en Sciences humaines de l’Académie Russe de l’Économie nationale, Moscou.


En savoir plus : le programme complet du cycle de conférences 

Les commissaires de l’exposition

Bernard Degout, directeur de la Maison de Chateaubriand ;

Corinne Le Bitouzé, adjointe au directeur du département des Estampes (BnF) ;

Gennaro Toscano, conseiller scientifique ; direction des Collections (BnF).

Les publications liées à l’exposition

À la Maison de Châteaubriand 

Le peintre, l’écrivain et l’archéologue : Catel, Custine et Millin dans la Calabre napoléonienne
À l’occasion de cette exposition, la Maison de Chateaubriand publie un ouvrage qui, par le biais du voyage de Catel en Italie (1812) et des dessins qu’il en rapportera, évoque le royaume de Naples et notamment la Calabre à l’époque du voyage, ainsi que les trois principaux protagonistes : le peintre (Catel), l’écrivain (Custine) et l’archéologue (Millin).

Sont également évoquées les relations entre Chateaubriand et Astolphe de Custine, ainsi que le voyage de Chateaubriand en Italie, au cours duquel il effectua des fouilles à Torre Vergata. L’ouvrage, sans être un catalogue d’exposition, met ainsi l’accent sur le regard croisé entre littérature et beaux-arts.
L’archéologue, le peintre et l’écrivain : Millin, Catel et Custine, Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups – Maison de Chateaubriand – Liénart, 2021. Prix : 19 €

Du côté de la Bibliothèque nationale de France

La Bibliothèque nationale de France publie, en co-édition avec les éditions du Passage, un ouvrage, réunissant le catalogue raisonné et illustré des dessins de Catel et l’édition critique des notes de voyage de Millin.
À travers la Calabre napoléonienne. Journal de voyage d’Aubin-Louis Millin. Dessins de Franz Ludwig Catel / Corinne Le Bitouzé et Gennaro Toscano, BnF – Le Passage, 2021.Prix : 45 € 

Infos pratiques 

Maison de Chateaubriand
Domaine départemental de la Vallée-aux-Loups

87, rue de Chateaubriand à Châtenay-Malabry

Du mardi au dimanche, de 10 à 12 heures et 13 heures à 18h30 (17 heures à partir du 2 novembre).

Réservations au 01 55 52 13 00 ou par mel à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.